Conan le Cimmérien en BD !

janvier 06, 2019
Je fais rarement des retours sur des BD ou des graphiques, bien que j'adore ça, et pour bien débuter l'année quoi de mieux que de se plonger dans des étendues glacées en compagnie du plus célèbre des barbares ? Voici donc l'une des meilleures BD que j'ai eu entre les mains depuis longtemps... Coup de cœur donc ;)
CONAN LE CIMMERIEN TOME 4, par Robin Recht. 

L'histoire vient donc de la plume de Robert Howard, dont j'ai déjà parlé dans l'article dédié aux classiques de la Fantasy ici. Je ne reviendrais donc pas dessus. Il s'agit de l'adaptation d'une nouvelle assez courte et singulière dans l'univers de Conan : la trame y est beaucoup plus épurée, et l'histoire tient plus de la légende que des aventures épiques habituelles (sans pour autant s'opposer bien sûr). Et Robin Recht transcrit à merveille scénaristiquement et visuellement ce côté sauvage, âpre et sombre. Il a su conserver la pureté de la trame originelle, tout en donnant un volume légendaire aux protagonistes. Il en fait un récit mythologique à part entière et enrichit considérablement, en un seul volume, l'univers d'Howard. La première double page en atteste :



Car Robin Recht prend le temps de poser ses personnages, on comprend leur origine, leur fonctionnement, leurs buts en une seule case : comme ici la jeune déesse au visage piqué d'étoiles. Sans parler des planches éblouissantes nous montrant la nature hostile, faisant ressortir le caractère héroïque de Conan. Le rythme est juste parfait, allant crescendo, tout en s’aménageant des "pauses" permettant au lecteur d'apprécier les enjeux et la puissance de ce qu'il vient de voir.

En bonus on retrouve plusieurs planches somptueuses en fin de volume, qui font rêver...

J'ai volontairement évité de résumer l'histoire car elle se "vit" littéralement au fil des cases, en parler gâcherait la découverte. Mais vous trouverez ce qu'il faut d'épique et de tragique pour apprécier pleinement votre lecture. Car finalement cette histoire touche des thèmes qui semblent remonter à la nuit des temps, lui conférant un caractère universel et une ampleur telle que je ne comprends pas qu'elle ne soit pas mise aux côtés d'un Seigneur des Anneaux ou d'un Star Wars dans la culture commune...

Pour toutes celles et ceux qui pensent que Conan est kitsch ou pire, osez vous plonger dans cette version dont la puissance ne vous laissera pas indifférent !

2 commentaires:

Fourni par Blogger.