Top spécial romans historiques !

      Comme vous le savez peut-être, l'Histoire, l'Archéologie et l'Histoire de l'Art sont des domaines qui me passionnent. Du coup, lorsqu'ils sont présents de manière forte au sein d'un genre qui leur est dédié, je peux soit adorer, soit détester, si les informations sont fausses ou le contexte caricatural. J'avais envie de vous proposer un petit top 5 de mes romans historiques préférés, allons-y !



Je, François Villon, de Jean Teulé.
Existe également en B.D.

J'aurai pu choisir presque n'importe lequel de ses romans, tant l'auteur cherche à reconstituer à chaque fois une époque, pliée selon ses désirs bien sûr. Ici, on suit les terribles aventures du plus célèbre poète parisien du XVe siècle : François Villon, dont le verbe continuera d'inspirer par sa beauté et par la modernité des thèmes abordés, que ne renieraient pas les plus grands poètes du XIXe et du XXe siècle.
Bon, on est d'accord que niveau caricatural avec Teulé on est pas loin, voir carrément dedans... Mais il a cette plume et ce goût pour l'Histoire qui font que ça fonctionne. En plus, si on doutait de l’honnêteté historique de l'auteur, celui-ci sème de nombreux détails ou expressions anachroniques, pour nous faire comprendre que ce n'est, ni ne prétend être, un récit se voulant absolument fidèle à la réalité historique (de toute façon même les historiens ne peuvent y prétendre complètement). Sa manière de raconter, crue et truculente, nous donne l'impression d'y être et c'est tout ce qui compte. La part de fantasme, lorsqu'on pense à une période de l'Histoire qui nous plaît, est énorme, et Jean Teulé fait en sorte de satisfaire complètement celle-ci. 
Attention, c'est un roman violent, souvent glauque, mais si vous aimez le poète ou cette période, c'est à lire ! Et sinon, l'auteur a écrit sur d'autres périodes et personnages pour contenter les goûts de chacun ;)

Les mystères de Druon de Brévaux, Andrea H. Japp.
Andrea Japp est une chercheuse en biochimie de renommée internationale à l'origine, mais c'est aussi une auteure de talent, très prolifique. Ce que j'ai aimé dans ses cycles de romans policiers historiques, c'est la rigueur avec laquelle elle évoque et retranscris une période donnée. On bénéficie à chaque fois d'un petit lexique ou de notes de bas de page expliquant certains termes ou anecdotes : et ce n'est pas rébarbatif ! Au contraire c'est justifié et toujours intéressant. 
C'est agréable venant d'une scientifique : je vois régulièrement des scientifiques ou youtubeurs traitant des sciences dites "dures", évoquer des périodes de l'histoire de manière caricaturale et ensuite s'énerver contre ceux qui n'ont pas leur "rigueur" scientifique... (coup de gueule perso pour rien c'est gratuit^^).

Pour en revenir à l'histoire, Druon de Brevaux évoque le destin d'une jeune femme formée à la médecine en plein XIVe siècle : j'ai été à la fois plongée dans un Moyen Âge parfaitement réaliste, et une intrigue policière très prenante ! 
Si vous aimez le mélange des deux, avec une touche de féminisme et de sciences, cette série est faite pour vous ! 

Carnaval, Ray Celestin.

Contrairement aux auteurs précédents, c'est un écrivain que je n'ai connu que très récemment, l'an dernier, avec la lecture du très bon "Carnaval". Là encore, le travail de documentation et de reconstitution est parfait : pour le coup, j'ai vraiment eu l'impression d'atterrir dans un film grandiose, avec une énergie et un univers bigarré. Vous l'aurez compris, vous êtes invités à la Nouvelle-Orléans, où la misère humaine côtoie pourtant l'un des plus fantastiques carnaval. Nous sommes en 1919, et un tueur particulièrement violent va semer la terreur juste avant les festivités, en laissant sur son chemin de mystérieuses cartes de tarot : vaudou, magie, bayou, sont au rendez-vous bien sûr. Et en plus, cette histoire serait tirée de faits réels d'après la quatrième de couverture...
Cette atmosphère de peur et de mort n'ai pas sans rappeler finalement, l'un des sens premiers donné au carnaval : un temps où la frontière entre vivants et morts est abolie (en témoigne les costumes de squelettes...).
Si vous aimez cette période, l'ambiance ésotérique de la Nouvelle-Orléans, avec une bonne dose d'enquête et d'hémoglobine, n'hésitez plus à vous le procurer ;)

Le nom de la Rose, Umberto Ecco.

Difficile d'évoquer le grand Umberto Ecco sans parler de sa carrière universitaire, en particulier comme linguiste et médiéviste à la reconnaissance internationale... Et cela se ressent dans ses livres, car le Nom de la Rose n'est clairement pas un ouvrage facile, à la portée de tous. Même en ayant fait des études médiévales, j'ai du relire certains passages, et n'en ai compris certains que grâce aux concepts appris en cours. 
Malgré cela, et si vous avez le courage de lire ce pavé, le roman est d'une richesse incroyable, qui permet de comprendre les relations sociales de l'époque, la philosophie et même les réactions possibles des individus... Grâce à une intrigue à la manière d'un Sherlock Holmes, on comprend que l'auteur a voulu nous montrer comment était cette période de l'histoire, dans un contexte précis et nous expliquer comment les hommes pensaient tout simplement. 
C'est brillant (et je me rends compte que j'en parle très mal devant tant d'intelligence), mais si vous avez des difficultés dans votre lecture, n'hésitez pas à voir l'excellente adaptation en film de Jean-Jacques Annaud ! 

Dix rêves de pierre, Blandine Le Callet.

On pourrait me reprocher qu'il ne s'agit pas de romans mais plutôt de nouvelles : j'avais quand même envie de l'intégrer à ce top, car il pourrait tout à fait convenir à des personnes qui n'ont pas envie de se plonger pendant des pages dans une seule période de l'Histoire, ou qui ne sont, tout simplement, pas amatrices de romans historiques à la base.
Cet ouvrage part d'un concept, que j'ai beaucoup aimé, où l'auteure, à partir d'épitaphes réelles, va imaginer la vie, ou les derniers instants de la personne à laquelle est dédiée l'épitaphe, et tenter de reconstituer toute une époque. Car oui, on va passer par toutes les périodes et ce depuis l'Antiquité. Comme je vous l'écrit j'ai vraiment aimé le concept, qu'on peut trouver morbide à la base, mais qui n'a jamais tenté d'imaginer parfois la vie d'une personne disparue en regardant une tombe, ou une mention posthume dans un musée ?
En plus, l'auteure a vraiment travaillé son contexte à chaque fois, tout en nous proposant des histoires différentes, que ce soit au niveau du ton ou du sujet. C'est touchant, parfois très étonnant et se lit très rapidement.
Pour toutes celles et ceux qui trouvent l'Histoire rébarbative, je vous conseille vraiment Dix rêves de pierre pour changer d'avis !

Ce top est terminé, n'hésitez pas à me dire quels sont vos romans historiques préférés bien sûr ;) Bonnes lectures !

10 commentaires:

  1. Mon prof de sémiotique nous a énormément parlé de Eco, il faudra que je le lise! Sinon Carnaval me tente beaucoup mais je ne connaissais pas les autres ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est sûr, moi je le connais plus avec l'histoire médiévale mais en sémiotique c'est encore plus pertinent ;) Oui Carnaval est vraiment sympa et facile (beaucoup plus que le Nom de la Rose ^^).

      Supprimer
  2. Je n'en ai lu aucun, mais Carnaval et Le nom de la Rose sont des livres qui me tentent.
    Quand je lis des romans historiques, c'est surtout sur la Seconde Guerre mondiale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah de mon côté c'est un peu la période que j'évite ^^ J'ai fait une overdose avec les films, séries, documentaires... J'ai l'impression qu'on en parle tout le temps (même si c'est important bien sûr). En tout cas Carnaval et le Nom de la Rose sont des bons romans policiers au delà du côté historique ;)

      Supprimer
  3. Oh merci pour cette chouette sélection ! Je suis particulièrement intriguée par le livre et la bd sur François Villon :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton passage ! Ah c'est mon préféré de la liste ! Si tu hésites jette un coup d’œil à la bd pour te faire une idée :) Après comme je l'ai écrit, il y a des scènes très dures, et en même temps il y a ce côté poète maudit que j'adore ;)

      Supprimer
  4. J'ai beaucoup aimé La valse des arbres et du ciel de Guenassia, je te le conseille si tu ne l'as pas déjà lu!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je ne connais pas du tout mais si c'est sur Van Gogh ça m'intéresse beaucoup ! Merci pour le conseil ;)

      Supprimer

Fourni par Blogger.