Kaleb, tome 1, Myra Eljundir

avril 08, 2018
Bonjour à tous ! Aujourd'hui je parlerai d'une lecture en demi-teinte, avec Kaleb saison 1 de Myra Eljundir. Je me rends compte que mes chroniques sont de plus en plus longues, ce qui n'est pas dans mes intentions, je vais donc faire quelque chose de plus concis, en décrivant mon ressenti par points positifs et négatifs. Mais d'abord, le résumé !

" A 19 ans, Kaleb Helgusson se découvre empathe :
il se connecte à vos émotions pour vous manipuler.
Il vous connait mieux que vous-mêmes.
Et cela le rend irrésistible.
Terriblement dangereux.
Parce qu'on ne peut s'empêcher de l'aimer.
À la folie, à la mort.
Sachez que ce qu'il vous fera, il n'en sera pas désolé.
Ce don qu'il tient d'une lignée islandaise millénaire le grise.
Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus.
Jusqu'au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule...
Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?"


Je vais essayer de me tenir à cette division positif/négatif, alors c'est parti !

Points positifs :

 
+ Tout d'abord l'histoire, l'idée de base : le pouvoir d'empathie et son évolution. C'est quelque chose que je n'avais vu nulle part, c'était donc intéressant de creuser cette idée, de voir Kaleb manipuler, sans s'en rendre compte au début, les pensées, les émotions et y trouver son compte bien sûr. Cela nous met évidemment dans le questionnement de savoir ce qu'on ferait à sa place, surtout à cet âge là, permettant par là d'éviter de tomber dans le manichéen. 
 
 + L'écriture, plutôt agréable et fluide.

 + Le personnage du colonel, véritablement terrifiant, on est face à un "vrai" méchant, sans concession.

 + La violence abordée, l'auteure n'y va pas de main morte, mais elle permet de faire ressortir les enjeux et le sentiment de danger, donc d'apporter de la puissance au récit.


Points négatifs :

 
- Ça va être un peu long, mais même si je n'ai pas détesté le personnage de Kaleb, et que j'ai apprécié sa complexité, il est vecteur de nombreux points négatifs dans ma lecture. Il est présenté comme un rebelle, pas toujours sympa mais avec une morale qui tient la route. Malheureusement il se comporte de plus en plus comme un odieux connard au fil du récit. Le problème c'est qu'on ne sait jamais si c'est son don qui le rend comme ça ou sa propre faiblesse morale. Là encore, on pourrait se dire que lui-même ne sait pas, que c'est pour nous faire comprendre la difficulté dans laquelle il se trouve à cause de son pouvoir etc... Oui, mais il n'empêche que c'est vraiment fouillis, avec des situations qui sont inexplicables pour moi. L'auteure a voulu illustrer ce combat intérieur, mais le résultat est trop flou, et au lieu d'aimer détester un personnage, ou de s'attacher à un héros mauvais/ambigu, on a juste de l'antipathie pour un jeune homme égoïste, qui pourrait faire le bien mais décide (ou pas ?) de se complaire dans sa situation.
Exemple mais attention spoiler ! Dans sa relation avec Lucille il est proprement odieux, horrible avec elle, la manipule, utilise sciemment son pouvoir sur elle, se sent coupable de temps en temps (quel chevalier !), la considère comme un objet pour mieux la mépriser et la briser. Bref, ça va trop loin pour moi, et je n'ai pas compris l'intérêt d'un tel acharnement dans le récit juste pour montrer qu'il peut être méchant.
- L'histoire : oui en point négatif aussi ^^ Mais c'est ici très personnel : je la trouve peut-être un peu trop ancrée dans le "réel" pour moi. Plus d'imaginaire, même si il commence à être abordé vers la deuxième moitié du livre, aurait été le bienvenue. De plus, on finit par s'ennuyer par moment, avec des cycles d'action/réaction qui tournent en rond.

- Enfin, j'ai eu un problème quant à la crédibilité de certains ressorts narratifs : vu la puissance du colonel on ne comprend pas pourquoi lui et ses sbires ne capturent pas Kaleb tout de suite. Les motivations sont floues, on a du mal à saisir comment une organisation militaire aussi ancienne puisse tenir le coup alors qu'elle est plus ou moins soumise aux pulsions sadiques du colonel. Enfin, la violence m'a parue parfois peu réaliste/crédible (spoiler les coups de ceinture donnés à un certain personnage : 270 ?! Vous êtes sérieux ?!).


Pour conclure c'est un livre dont j'ai apprécié la première partie, mais qui m'a laissé une mauvaise impression, que ce soit à cause des personnages, ou des situations devenant de moins en moins vraisemblables, et trop soumises vers où l'auteure voulait mener son récit. Je lirai peut-être la suite, mais clairement pas maintenant.

Sinon le côté points positifs / points négatifs vous plaît ? Ou vous préférez quelque chose de plus général ? Bonnes lectures à tous !


8 commentaires:

  1. Ce livre me tente même si il y en a qui me font plus envie. Si j'en ai l'occasion, pourquoi pas le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Franchement le concept du livre est intéressant, après j'attends quand même de lire la suite pour voir si elle prend une direction qui me plaît car j'ai été déçue de la seconde partie. Bonnes lectures à toi dans tous les cas ;)

      Supprimer
  2. Les avis sont vraiment mitigés pour cette série, pour ma part je l'avais beaucoup aimée, il faudra que je la relise pour voir si j'aime toujours autant ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est à voir, c'est vrai que parfois on change d'avis avec les années ^^ Moi j'attends vraiment de lire la suite pour savoir, car les comportements des personnages m'ont pas mal gênée vers la fin... Donc j'espère qu'ils deviennent plus attachants ensuite :)

      Supprimer
  3. C'est une série qui me tente bien ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Malgré mes réticences sur certains aspects je sais qu'elle a été un coup de cœur pour beaucoup ;)

      Supprimer
  4. Il est dans ma PAL ^^ je verrais bien ce que j'en pense ;)

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.