Les livres qui ont marqué mon (votre ?) enfance/adolescence

février 03, 2018

 Je me lance dans un article spécial, puisqu'il a pour but de vous présenter les quelques livres qui ont profondément ancré chez moi l'amour de la littérature, et ce depuis le plus jeune âge... Alors je ne vous ferais pas l'affront de vous présenter et même d'inclure Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux et A la croisée des mondes, même si ils comptent parmi mes plus belles lectures de cette période...
J'ai préféré présenter des ouvrages un peu moins connus (ou du moins un peu oubliés avec les années auprès de la nouvelle génération) qui ont forgé mon goût pour l'imaginaire et peuvent peut-être vous donner quelques idées de lecture... J'ai choisi sept romans/sagas, lus entre 10 et 14 ans, j'espère qu'il rappelleront de bons souvenirs à certains !



Et je commence avec une des séries de livres les plus connues aujourd'hui (notamment grâce à la série récente) : Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire, de Lemony Snicket (merveilleux personnage d'auteur déprimé au sein même des livres). Non seulement l'objet livre est magnifique, avec ses illustrations empruntant  à l'étrange et au bizarre, mais la plume et la narration sont vraiment originales. Je me souviens avoir tout de suite été emballée par le récit et l'écriture dont je ne connaissais pas de comparaisons avec ce que j'avais pu lire avant. En plus, cette série fait partie des lectures communes avec ma sœur et mes cousines, de quoi passer des après-midi entières à échafauder des théories sur VDC ou les incendies (les vrais sauront de quoi je parle !)... C'est donc plus qu'un coup de cœur littéraire, mais bien une expérience partagée qu'on n'oublie pas.


Moins connu que le précédent, je me souviens avoir acheté le premier tome de Peggy Sue et les fantômes après la lecture de Harry Potter, à la recherche de quelque chose de semblable (vous les voyez les petites lunettes rondes sur l'illustration ?). Et j'ai adoré ! L'héroïne est en effet aussi malchanceuse que Harry, mais en plus elle a ce pouvoir lui conférant à la fois de gros ennuis et beaucoup de solitude : elle seule est capable de voir des fantômes. Et quand ceux-ci se révèlent particulièrement malfaisants, à l'origine de centaines de milliers de morts non expliquées chaque année, on a l'impression que la jeune fille est bien faible pour les combattre, ce qui ne fera qu'accentuer l'attachement pour ce personnage. Je le conseille vraiment pour l'héroïne, qui s'avérera d'un grand courage, et pour l'idée de faire des fantômes un vrai pouvoir maléfique caché aux yeux de tous. Enfin, Serge Brussolo l'auteur, est français et extrêmement prolifique, à soutenir donc !


Il y a des achats de livre dont on se souvient parfaitement : celui-ci n'est pas très poétique, mais je me revois clairement, un après-midi d'été ennuyeux à mourir, âgée d'une douzaine d'années,  à aider ma mère à faire les courses dans un supermarché, en brave fille que j'étais... En furetant dans les rayonnages du coin librairie je tombe sur cette couverture, qui m'a tout de suite accrochée, moi qui sortait du Seigneur des Anneaux. Et voilà comment je suis tombée dans les Chroniques de Krondor, de Raymond E. Feist. Fantasy classique au premier abord, avec un fond médiéval, des elfes et de la magie, le récit se révèle de plus en plus complexe, avec des points de vue différents, des héros attachants suivant leur propre destinée... Bref, mondialement connu aujourd'hui, cette série de livres reste un excellent souvenir qui m'a permis de m'accrocher durablement à la littérature fantasy.



Autre énorme coup de cœur fantasy, la Trilogie de Bartiméus, de Jonathan Stroud commencée à 14 ans. Les couvertures sont magnifiques, et il fallait bien un écrin pareil pour ces histoires ! Si vous vous lassez parfois de la fantasy habituelle (héroïc ou non d'ailleurs), Jonathan Stroud propose, selon moi, quelque chose d'aussi original qu'A la croisée  des mondes. Il s'agit d'un univers similaire au nôtre, où les puissants s'avèrent être les magiciens, souvent très cruels avec le reste de la population. Mais là où réside le génie de Stroud, c'est que le pouvoir détenu par les magiciens est dangereux, car soumis à l'invocation de différentes castes de démons (appelés "Esprits"), dont ils font leurs esclaves, jeu à double tranchant évidemment... L'histoire est palpitante, et la richesse et l'originalité du bestiaire démonique renouvelle le genre.


J'ai toujours trouvé vraiment dommage qu'un auteur aussi prolifique et incroyable que René Barjavel n'ait pas eu la même renommée que certains noms anglais ou américains... Et pourtant son œuvre entière en a inspiré plus d'un ! On ne peut que regretter que le cinéma n'ai pas eu la bonne idée de se pencher sur ses œuvres (enfin, venant du cinéma français que peut-on attendre ?...😈). Je l'ai découvert par le biais des lectures maternelles, avec ce gros pavé un peu rebutant que vous voyez ci-dessus. J'ai adoré l'intelligence et la clairvoyance de ces récits de science-fiction et d'anticipation, crépusculaires, renouvelant certains mythes avec brio... S'illustrant également dans le genre fantastique et merveilleux, mon préféré restera "L'Enchanteur " une réécriture incroyable du mythe arthurien.



Autre lecture commune au sein de ma famille : Les chroniques de Spiderwick ! Encore une fois l'ouvrage est particulièrement soigné, avec les douces illustrations de Tony DiTerlizzi, que l'on retrouve tout au long du récit, et qui permettent de visualiser cet univers de manière précise et poétique. Holly Black a su rendre très attachante l'histoire de ces enfants découvrant un autre monde, invisible aux humains, que leur arrière-grand-oncle avait étudié toute sa vie... Les points positifs : les enfants, aux caractères bien différents, et les créatures, dont on souhaite en savoir plus à chaque chapitre. Cette série de livres parle donc vraiment à la part d'enfance présente en chacun de nous, celle qui voudrait croire au petit peuple et être entraîné dans une série d'aventures magiques...


Dernier souvenir, un livre qu'on m'avait offert vers 13 ans, E=MC², mon amour, de Patrick Cauvin. Et pourtant ce n'était pas gagné du tout... A cet âge je fuyais les romances, et vu la couverture de celui-ci j'étais très méfiante. J'ai appris plus tard qu'il avait été un grand succès lors de sa parution, en 1977 ! Si le contexte a bien vieilli depuis, l'histoire, les personnages, se révèlent d'une fraîcheur incroyable. Quelques mots sur l'histoire tout de même : on y suit deux enfants, aux portes de l'adolescence, venant de deux milieux diamétralement différents, mais chacun surdoué à sa manière, qui vont se rencontrer, s'aimer, et tenter de fuir ce monde d'adultes déprimant et ne les comprenant pas. C'est vraiment très drôle, surprenant et, bien sûr, émouvant. Une des plus belles histoires d'amour qu'on puisse lire.

Voilà pour cette petite liste, qui m'a aussi permis de me souvenir de ces lectures. Et vous ? Quelles histoires vont ont marquées ? Quels sont les livres qui ont forgé votre parcours de lecteur ?

A très bientôt !


10 commentaires:

  1. Je n'en ai lu aucun mais je les connais de nom :)
    la saga entre chiens et loups m'a donné l'amour de la lecture, la saga 16 lunes l'a renforcé en me donnant aussi l'amour du fantastique et " le voyage d'hiver " d'Amélie Nothomb m'a fait comprendre que la littérature est ma vocation :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta réponse ! Je n'en ai lu aucun mais c'est intéressant de voir les différentes influences de chacun, et ça me permet de me les noter pour plus tard ;) J'ai un peu de mal avec Amélie Nothomb, il faudrait que je retente un de ces jours quand même...

      Supprimer
  2. E=MC², mon amour est dans ma PAL.
    On a en commun Les orphelins Baudelaire et Peggy Sue ^^ Mais il y en avait énormément d'autres que j'adorais : Tara Duncan, Heartland etc, mais je ne me rappelle plus je lisais lesquels à quel moment comme j'ai toujours adoré lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends ! J'ai vraiment mis ceux dont j'avais un souvenir précis pour ne pas tricher, mais c'est sans compter ceux que j'empruntais à la bibliothèque et dont je ne me souviens plus, malheur... Tu vas te régaler avec E=MC² ! Et c'est la première fois que j'entends quelqu'un me dire avoir lu Peggy Sue, hourra !

      Supprimer
    2. En même temps on en lit tellement! ;)
      Tu me donnes envie de le sortir vite de ma PAL!
      Ahaha j'adorais!

      J'ai bien reçu ton mail, je t'inscris avec plaisir dans ma WL par mail, merci beaucoup! Et de rien pour le passage, j'ai seulement découvert ton blog et je l'aime beaucoup donc je me suis inscrite à ta NL aussi :D

      Supprimer
    3. Merci beaucoup ! Hâte de lire tes chroniques bien entendu ;)

      Supprimer
  3. J'ai découvert les romans de Barjavel dans mes années lycée et je ne peux plus me passer de cet auteur maintenant ! La Nuit des temps et Le Grand secret ont été d'excellentes lectures.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de voir qu'il a marqué beaucoup d'entre nous ! De mon côté je le conseille dès que je peux. La Nuit des temps et le Grand Secret sont vraiment magnifiques oui ;)

      Supprimer
  4. Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire ! J'ai tellement aimé cette saga, je la relis encore de temps en temps... Et "Peggy Sue et les fantômes" m'intrigue, car le titre ressemble beaucoup à celui de mon histoire sur Wattpad... il faudrait que je me penche dessus aha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudrait que je les relise aussi ^^ Oui c'est vrai que ça fait un peu penser à ton histoire par certains aspects, mais les fantômes sont vraiment différents ne t'inquiète pas ;) Il faut absolument que je rattrape mon retard sur ton histoire d'ailleurs !!!

      Supprimer

Fourni par Blogger.