Comment sortir d'une panne de lecture ? (ou pas)

 Encore un article spécial aujourd'hui, puisque dédié à une maladie qui touche chaque lecteur, où qu'il soit, sans qu'aucun vaccin n'ait encore été mis au point... Je parle bien sûr de la terrible :  

PANNE DE LECTURE
Et voilà, ça vous tombe dessus sans prévenir ni rien...


Blague à part, j'ai vu défiler beaucoup de messages sur Instagram à propos de panne de lecture, avec force lamentations et demande d'aide. Face à ce fléau sévissant de plus en plus, j'ai décidé de vous proposer ce petit article, en adoptant vous l'aurez compris, le ton humoristique, mais aussi quelques petits conseils qui m'ont parfois aidée...


Phase 1 : Premier conseil qui peut sembler évident, éviter les pavés ou l'ensemble relié Pléiade de Tolstoï... Bref, lire des livres "faciles", le but est de se faire plaisir à nouveau, de ne pas forcément suivre l'actualité (qui souvent "nous force" à lire certains titres, moi la première !). Ça peut être quelques nouvelles, des recueils de poésie... Tout en privilégiant les petits formats, car, si je suis d'accord qu'on peut engloutir un pavé de 800 pages en deux jours si on est pris dedans, psychologiquement, voir un livre tout fin, avec une jolie couverture, c'est quand même plus attractif en cas de panne de lecture...
Quelques exemples : 
- la collection de livres de poésie Folio Junior est vraiment géniale, et permet de picorer des textes autour d'un thème comme on le veut :

 - des nouvelles ou recueil d'histoires qui tiennent en haleine, comme les Histoires de Fantômes de Roald Dahl, plus connu pour ses ouvrages jeunesse, nous permettant de bénéficier d'une plume habituée aux jeunes lecteurs et donc, facile d'accès...
 - Des ouvrages collectant mythes et légendes, avec de belles illustrations si possible, histoire d'alterner un peu.

- Ou encore des bandes-dessinées, mangas, romans graphiques... qui ont l'avantage d'être souvent plus courts et différents d'un roman (là-dessus je renvois à mon article sur la forêt avec des coups de cœur graphiques).



 Phase 2 : Bon, ça ne marche toujours pas, vous vous agacez de la moindre ligne, rien ne vous intéresse, c'est le spleen livresque total... Alors pourquoi ne pas écrire ? Ça peut paraître stupide pour quelqu'un qui n'arrive plus à lire, mais franchement pourquoi pas après tout ? Devenir soi-même conteur d'histoire peut permettre de débloquer son imagination, d'aller chercher ce dont on a vraiment envie et qu'on arrive plus à trouver dans le moindre bouquin depuis des jours ! En plus, dans le cas spécifique d'une panne liée à un livre qu'on a tellement adoré et qu'on n'arrive plus à quitter, écrire une petite fanfiction peut permettre de faire son deuil, ou de faire revivre cet univers qu'on a adoré, jusqu'à ce qu'il soit temps de passer à autre chose... Et qui sait, on peut y prendre goût et se découvrir une nouvelle passion.




Phase 3 : Rien n'y fait, c'est terrible, vous êtes devenu allergique à tout ce qui comporte une page, une couverture ou la moindre lettre (comment faites-vous pour me lire ?). Alors ce n'est pas grave, on laisse tomber et on se trouve une nouvelle activité. Mais bon par n'importe laquelle, le but est de reprendre goût à la lecture ! Et pour ça rien de tel qu'un film ou une série tirée d'un livre, ou pourquoi pas, traitant de la lecture et des livres (bon, on va éviter les adaptations de Madame Bovary, qui n'est pas ce qu'on peut appeler une image de la lecture positive...). Deux me viennent à l'esprit mais il en existe bien sûr des tonnes...
Avec un livre au cœur de l'histoire

Bon là je sais que je suis dans la caricature de la lectrice mais bon, ça marche pour moi ^^
 
Enfin, pourquoi ne pas jouer tout simplement ? D'excellents jeux vidéos narratifs sortent régulièrement maintenant, avec cette sensation d'être un peu dans la série des "Livres dont vous êtes le héros" mais avec une immersion encore plus importante. Ces jeux à choix m'ont souvent permis de faire une pause dans mes lectures, sans m'en dégoûter, loin de là. Vous trouverez quelques exemples sur cet article.


Et si tout ça ne marche pas et bien tant pis, il est difficile aujourd'hui de laisser couler, de ne pas se mettre la pression quand tout le monde semble lire à la vitesse de la lumière, avec toujours plus de nouveautés et de livres géniaux. Alors on oublie instagram, youtube et les blogs pour un moment. On fait autre chose, et surtout on évite de culpabiliser. J'ai conscience d'être complètement obvious en écrivant ça, mais la lecture doit être un plaisir, pas une obligation, ni une compétition. Personne ne vous en voudra si vous ne lisez plus, donc ne vous infligez pas ça vous-même ! Et un jour, vous passerez devant une librairie, un rayonnage de bibliothèque, une photo sur internet et ce sera comme si vous n'aviez jamais eu de panne, et prêt à profiter de nouveau.

J'espère que cet article vous aura aidé, ou à défaut permis de dédramatiser, n'hésitez pas à m'indiquer vos astuces ou votre rapport à la lecture dans les commentaires, à très bientôt !


4 commentaires:

  1. Tu es de très bon conseils! ^^ J'avoue qu'avant je me mettais vraiment la pression mais maintenant quand j'ai des pannes de lectures je me relâche et attends qu'elle passe en faisant d'autres choses, comme par exemple regarder des séries simplement. Bon j'ai de la chance en général elles ne durent pas bien longtemps :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Oui j'ai l'impression que beaucoup de personnes se mettent la pression, je fais attention à ne pas tomber dans une espèce de compétition à qui va lire le plus ou le premier. Oui, une bonne série ça fait toujours du bien ^^ Encore merci pour tes retours !

      Supprimer
  2. Il y a à peine quelques jours, j'ai abandonné un livre (Highlanders, comme tu l'as vu) et j'étais complètement perdu quant au prochain qui allait sortir de ma PAL pour me le faire oublier. Une petite panne livresque a voulu pointer le bout de son nez. Finalement, j'ai opté pour une valeur sûr, le dernier tome d'une saga que j'aime énormément (Young Elites) et ça a l'air de fonctionner :) Il faut garder du plaisir à lire, bien d'accord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça à tendance à me le faire aussi quand j'abandonne un livre ou qu'un livre m'a vraiment déplu, avec une lecture laborieuse et forcée... J'ai l'impression que ça casse le rythme de lecture... Tu as eu le bon réflexe j'aurai fait comme toi ! ;)

      Supprimer

Fourni par Blogger.