Update lecture : Décembre (ho-ho-ho)

Joyeuses fêtes en retard à toutes et tous ! Je profite d'une pause entre deux fois gras pour faire un petit bilan livresque de ce mois de décembre...
Au menu (c'est un peu l'esprit en ce moment ^^) : deux coups de cœur, trois bons retour, un illustré et un abandon (eeeet oui...). He ! Ho ! Let's go ! (je me décarcasse pour trouver des lancements à chaque fois, je ne sais pas combien de temps je tiendrai...) :
 
🌟On commence par les coups de cœur 💖, avec la merveille des merveilles :  Le Silmarillion, de J.R.R. Tolkien.
"Les Premiers Jours du Monde étaient à peine passés quand Fëanor, le plus doué des elfes, créa les trois Silmarils.
Ces bijoux renfermaient la Lumière des Deux Arbres de Valinor. Morgoth, le premier Prince de la Nuit, était encore sur la Terre du Milieu, et il fut fâché d'apprendre que la Lumière allait se perpétuer. Alors il enleva les Silmarils, les fit sertir dans son diadème et garder dans la forteresse d'Angband. Les elfes prirent les armes pour reprendre les joyaux et ce fut la première de toutes les guerres.
Longtemps, longtemps après, lors de la Guerre de l'Anneau, Elrond et Galadriel en parlaient encore."


Vas-y Gandalf ! Explose ce Balrog !
 Alors oui, il y a des moments où c'est un peu long, et encore oui, on se mélange complètement les pinceaux avec tous les noms, mais franchement, c'est d'une richesse, d'une poésie et tellement épique ! Voilà pourquoi l'univers de la Terre du Milieu sera toujours mon préféré, c'est parce derrière il y a un travail titanesque, une complexité qui donne l'impression  que cette mythologie créée de toute pièces par Tolkien (avec ses influences bien sûr) est la nôtre... Et c'est toujours avec un petit pincement au cœur qu'on referme ces livres.

🌟Dernier coup de foudre de l'année : Sœurs Sorcières, livre 1, de Jessica Spotswood
"Vers l'aube du XXe siècle, trois sœurs atteindront l'âge de décision, toutes les trois sorcières. L'une d'elles, qui aura reçu le don de manipuler la pensée des autres, sera la plus puissante sorcière de tous les temps....
Cette prophétie dit autre chose encore, bien pire à mes yeux, mais je préfère ne pas tout écrire dans ces pages, de crainte qu'elles ne tombent en de mauvaises mains."

Bien que tout ne me plaise pas dans la narration (on voit certaines choses arriver de loin...) et que les personnages soient parfois un peu trop stéréotypés (la rousse au caractère de feu, la blonde douce etc...), l'ambiance et les relations entre les personnages sont tellement géniales que c'est un vrai coup de cœur. L'histoire, tirant sur la dystopie, a le mérite de ne pas trop en faire de ce côté là, et j'ai trouvé le tout rafraîchissant et original. Si vous aimez les ambiances à l'ancienne de sorcellerie, avec ce petit côté Salem, n'hésitez pas !

🌟Je continue avec le Cabinet du Diable, de Céline Maltère, publié à la Clef d'Argent.
"Une nuit par mois, on voit passer à Moulins des êtres étranges qui semblent être aimantés par quelque chose d’inconnu. A y regarder de plus près, ils se dirigent vers une superbe et imposante demeure qui a appartenu à Louis Mantin, mort depuis déjà longtemps. Nous sommes en 2010 et sa maison, transformée en musée selon ses souhaits testamentaires, va pouvoir rouvrir après avoir dormi cent ans. La jeune carmélite Lisebeth Retamen est impatiente, autant que le pirate bibliophile Hubert Lantier dont elle va faire la connaissance. Avec lui, elle rencontre aussi un Japonais à la démarche mécanique, Kariron-san, et Suarès, un poète excentrique. Le destin réunit ces quatre personnages bien décidés à percer le mystère de la Maison Mantin."
C'est un tout petit ouvrage (à peine une centaine de pages), qui m'a laissé un bon souvenir, sans plus... J'ai aimé les descriptions de cette étrange maison, le côté onirique de certaines situations mais... Je n'ai pas forcément accroché aux personnages, ni à l'histoire. C'est un livre qui se lit avant tout pour l'ambiance ;)

🌟J'enchaîne avec le très aimé et premier tome de Six of Crows, de Leigh Bardugo.
 "Ketterdam – Quartier du Barrel : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix.
Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques.
Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…"

 Peut-être attendais-je trop de ce roman ? La pub autour de lui étant vraiment énorme sur Instagram, quand je me suis lancée je m'imaginais accrocher tout de suite. Au début j'étais inquiète, car les premiers chapitres donnent une quantité d'informations et de noms, et même si les scènes d'actions sont efficaces, j'avais peur de ne jamais vraiment rentrer dedans. Mais la suite se concentrant autour d'un nombre réduit de personnages tout devient plus clair. J'ai adoré ma lecture et l'univers, c'est sombre tout en étant très vivant. Ce n'est donc pas un coup de cœur mais j'espère que la suite le sera !
 
🌟De la dystopie royale avec Red Queen, le premier volet de la saga de Victoria Aveyard.
"Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple."


 Là-aussi j'ai pu voir énormément de photos et de bons retours de la saga. C'est justifié je pense, car l'écriture est fluide, on suit facilement le cour des événements et le contexte dystopique est clair et original. Petit bémol sur le côté "déjà vu" : on devine pas mal de choses, le début m'a fait beaucoup pensé à Hunger Games pour diverses raisons... Et en plus, l'héroïne a tendance à m'agacer, avec ce côté "nan je suis pas jolie je comprends pas pourquoi tous les garçons tombent amoureux de moi...". Mais heureusement les personnages secondaires sont suffisamment intéressants pour s'attacher aux relations mises en place, et les enjeux tiennent en haleine. 

🌟Pour le côté conte, parfait pour Noël, j'ai lu :  Tristan et Iseult, illustré par Anna et Elena Balbusso.
Pas la peine de vous raconter l'histoire je pense. Ici je peux juste vous dire que les illustrations sont superbes, avec des coloris très doux, qui enveloppent l'histoire de la plus belle de manière.

🌟Enfin, après 3 semaines passées dessus j'ai abandonné Wicked, de Gregory Mcguire.
"Dans Le Magicien d'Oz, le grand classique de L. Frank Baum, Dorothy triomphe de la Méchante Sorcière de l'Ouest... mais nous ne connaissons qu'une partie de l'histoire. Qu'en est-il de son ennemie suprême, la mystérieuse Sorcière ? D'où vient-elle ? Comment est-elle devenue si méchante ?
Avec Wicked, Gregory Maguire crée un monde fantastique si riche et si vivant que nous ne verrons plus jamais le Magicien d'Oz avec les mêmes yeux."
OK la couverture m'a beaucoup attirée ^^
Ça ne m'arrive pas souvent d'abandonner un livre, ce fut malheureusement le cas ici, après plus de 300 pages lues... Et pourtant l'univers est vraiment dense, la plume de l'auteur est très originale, avec un côté érudit et irrévérencieux. Le problème vient du fait que je n'ai pas réussi à trouver une forme de logique, un fil conducteur suffisamment intéressant pour que je garde le livre entre mes mains. J'ai aussi eu l'impression d'une trop grande distance entre le narrateur et ses personnages : même pour les événements tragiques, j'avais la sensation de voir tout ce qui se passait de loin, comme si l'auteur ne voulait pas d'une histoire classique, la faisant parfois passer du coq à l'âne... Pourtant, c'est encore une fois très bien écrit, les personnages peuvent se révéler attachants mais ça n'a pas été suffisant...

J'attends vos avis vos remarques en vous souhaitant de bonnes fêtes de fin d'année !!!
 


2 commentaires:

  1. Le tome 1 de Sœur Sorcière est dans ma PAL depuis un bon moment, ton avis m'a donné bien envie de l'en sortir. Je suis contente que tu ai bien aimé Six of Crows car ça a été un vrai coup de cœur pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! J'espère que tu ne seras pas déçue, c'est vraiment une ambiance que j'ai adoré :) Oui j'ai l'impression que ça l'a été pour beaucoup de personnes, j'ai hâte de lire la suite de SOC^^

      Supprimer

Fourni par Blogger.